Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En ce moment

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pris sur la page d'Olivier De Robert, conteur ariégeois.

Allez-y voir

19 mars 2016 6 19 /03 /mars /2016 10:28

C'est une double date pour moi.

D'abord l'anniversaire de mon père. Même s'il est mort depuis longtemps cette date reste gravée.

Ensuite celui des accords d'Evian mettant fin à la guerre d'Algérie. Ce qu'il en reste en ma mémoire: un grand soulagement, ressenti dans toute ma famille et mon environnement de l'époque. "OUF! C'est fini".

Certes l'OAS a tout fait pour qu'il n'y ait pas de cessez le feu! Préférant la mort à partir? Non, l'OAS voulait surtout éviter que les gens puissent rester, alors ils ont poussé les crimes, les attentats, les assassinats à leur paroxysme.

La guerre d'Algérie est la pierre refondatrice de l'extrême droite en France.

Alors quand la droite officielle, par la voix de Sarko, conteste les commémorations officielles, en fait elle entre de plein pied dans le même discours que l'extrême droite.

Chirac n'avait pas eu le courage de fixer au 19 Mars les commémorations. Sous prétexte que des exactions, des 2 côtés, ont persisté. Parce qu'après le 8 Mai 1945, il n'y a pas eu d'exactions?

Moi j'ai encore en tête le sentiment des trouffions de l'époque, mobilisés au moins 2 ans de service pour cette guerre, de leurs mères et pères: "OUF, C'EST FINI!"

Partager cet article

Repost 0
Jean Luc Jean Luc
commenter cet article

commentaires