Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En ce moment

Bientôt le PLU de Saverdun

Allez-y voir

Le Forum:  MANGER BIO en Ariège

________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 08:20

Les électrices et électeurs ont tranché, ont choisi plutôt.

La tâche va être rude dans l'avenir immédiat: apaiser les tensions liées à toute élection. Avec une satisfaction quand même, le débat à Saverdun n'est pas tombé dans le caniveau comme à Mazères, ou en ce moment à Pamiers.

Donc au moins apaiser les gens pour ces 6 ans à vivre ensemble.

Pour cela, j'ose 2 propositions:

  • A la majorité, associez la population à la réflexion, faites des commissions ouvertes, avec des élus certes, mais pas que des élus; laissez aux habitants le choix de leurs représentants (que l'on peut imaginer ne siégeant qu'un an par exemple, pour que ça tourne). Imaginons cela sur la Culture, mais aussi le développement durable qui comprendrait aussi les modes de déplacement, fauteuils roulants, piétons, poussettes, vélos, autos, bus .... les énergies, ou mieux les économies d'énergie.
  • A l'opposition, appliquez la même principe adopté à Foix et St Girons par les élus d'opposition de gauche: faites tourner les élus. Je crois que vous serez 6? Donc que chaque année, 2 laissent la place à leurs suivants sur la liste. Ainsi chacun-e serait confronté à la réalité d'un Conseil Municipal, à l'établissement d'un budget ... etc. Pour commencer, celles et ceux qui ont déjà l'expérience de Conseils ... tourneraient en premier.

Osons un souffle d'air frais sur la ville.

Alors? CHICHE, mesdames et messieurs les élus?

Partager cet article

Repost 0
Jean Luc Jean Luc
commenter cet article

commentaires

Sentenac 06/04/2014 22:58

Votre idée de départ, c'est que la gestion publique, le métier de politique,est un truc d'amateurs, et donc qu'il n'y a pas besoin de laisser les gens acquérir une compétence. D'où votre proposition de "faire tourner les conseillers municipaux" le plus vite possible. Et pourquoi pas tous les 3 mois ?
Ce me rappelle ce qu'on disait des Américains au Vietnam: les officiers tournaient tous les 6 mois, pour laisser à d'autres la chance de "faire tamponner leur ticket", c'est-à-dire acquérir les points nécessaires pour passer au grade supérieur. Résultat: les officiers partaient au moment où ils commençaient à comprendre comment se conduisait une telle guerre, et laissaient la place à quelqu'un qui n'y connaissait rien et devait tout réapprendre.
Vous avez une telle haine à l'encontre de toute autorité quelle qu'elle soit que vous n'acceptez pas l'idée qu'il faut des spécialistes pour conduire une action publique. Le métier de politique est un métier à part entière, que vous le vouliez ou non. Pour l'exercer, il faut des gens dotés de qualités particulières (la capacité à s'exprimer en public, à comprendre les problèmes de la collectivité, à prendre des décisions qui ne s'imposent pas d'elles-mêmes et mécontentent une moitié de la population, ...etc) et d'une compétence particulière (être élu local, ce n'est pas exactement la même chose qu'être boucher ou ingénieur informaticien ou commercial,...).
Ca va vous rendre furax, mais il y a une coupure inéluctable, vieille comme l'histoire des sociétés humaines, entre gouvernants et gouvernés....