Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En ce moment

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pris sur la page d'Olivier De Robert, conteur ariégeois.

Allez-y voir

26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 14:07

Certains des candidats battus, quelque certaine aussi, se lâchent et se fâchent. Les commentaires, pourtant non personnels, ne leur plaisent pas: vive la démocratie?

Alors, entendu ou lu:

  • " Les électeurs sont tous-toutes des cons ... ils ont voté pour l'autre liste tant pis pour eux!!"" Ben si les gens sont cons, pourquoi solliciter leurs suffrages? Ils seraient tout d'un coup moins cons s'ils avaient voté pour toi?
  • " D'ailleurs ils sont tellement cons, que je ne fais plus rien, z'ont qu'à se débrouiller "" D'autant plus risible quand ça vient de quelqu'un surgi de nulle part, jamais vu avant.
  • " En plus, ceux qui critiquent, ils n'étaient même pas sur la liste ". Ah bon, ne peuvent parler que ceux de la liste? Oulala, Staline n'est pas mort? le mur de Berlin pas effondré?
  • " les électeurs se sont fiés à l'apparence, pas au fond " une autre façon de dire qu'ils sont cons!
  • " on avait une liste sérieuse, on tout fait bien " ben voila, c'est ça qu'il faut comprendre, car pourquoi la défaite?
  • " c'est pas notre faute, c'est le gouvernement" Certes, il y a du vrai, mais si chacun avait été en contact avec son entourage, il aurait senti cette désapprobation, et aurait évité cette confusion de poser avec les "pontes" du PS-09, au mépris des autres tendances de la liste ou de Saverdun. Se mettre en rang derrière le PS sans moufter .... les non PS qui ont fait ce choix en portent une lourde responsabilité.

Le choix n'est pas de ne plus rien faire ou de bouder, il est celui de la construction d'une réelle alternative, citoyenne, écologique, sociale et solidaire! Le choix n'est pas de nous retirer dans notre tour d'ivoire ... mais bien d'être présents au jour le jour. Une page s'est tournée à Saverdun, celle qui a vu la stratégie mise en place par 3 fois mener à la défaite. Un souffle? Des gens nouveaux? D'autres méthodes? Plus de démocratie locale? Tout est à inventer.

Ils ont cru battre Calléja sur un seul tour (en 2008 ils pensaient être élus au 1° tour aussi, on connait le résultat), mais pour le battre il faut d'abord le mettre en ballotage.

Partager cet article

Repost 0
Jean Luc Jean Luc
commenter cet article

commentaires