Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En ce moment

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pris sur la page d'Olivier De Robert, conteur ariégeois.

Allez-y voir

19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 16:10
Comme une odeur puante sur la France!

J’aurais aimé ne parler que de gravières ou de carrières, mais voilà … avez-vous remarqué, il y a comme un air nauséabond en ce moment en France. Non en fait ça pue !

En sont responsables au premier plan celles et ceux, qui lors des manifestations protestataires, ont ouvert la voie à toutes les démagogies, au déferlement de toutes les haines.

Mais en sont tout autant responsables celles et ceux au pouvoir, qui ne disent rien, qui laissent les propos haineux sans réplique.

Aurions-nous oublié l’histoire, pardon l’Histoire, de ceux qui ne voulaient pas intervenir en Espagne lorsque Franco massacrait avec l’aide massive des nazis et autres fascistes italiens.

Pouvons-nous oublier les reculades de la gauche, toute la gauche institutionnelle, en 1956 qui vota, unanime avec la droite les pleins pouvoirs à l’armée française en Algérie dans ce qui n’était pas une guerre. On sait ce qu’il advint.

Le pouvoir socialo a-t-il su répondre aux attaques de Copé vis-à-vis des livres pour la jeunesse tels que « tous à poil ». Résultat ? Copé continue à l’attaquer puisque maintenant ce livre « apprendrait aux enfants la lutte des classes » ; Pour Copé, «Tous à poil !» est une «production idéologique» marxiste

. Plus c’est gros … plus il en reste quelque chose. Pauvre sire !

On a beau ouvrir les fenêtres pour aérer, brûler du papier d’Arménie, tous les matins l’odeur est toujours là, tenace, de plus en plus forte… les bibliothèques sont la cible du Printemps Français , rappelons-nous les villes que le FN a géré : Vitrolles, Marignane, Toulon et encore aujourd’hui Orange). Il y a l’odeur qui fout la nausée, mais que faire ? Lutter, ne pas baisser les bras, résister (Créer c’est résister).

Comment nos ministres peuvent-ils garantir que « la théorie du genre » n’entrera jamais à l’école quand tout le monde reconnaît qu’il n’y a pas de théorie du genre.

Dernière en date ? « Civitas » , officine de la droite extrême, appelle à harceler Arté qui programme ce soir le film Tomboy.

Le synopsis : « La jeune Laure, 10 ans, est un vrai garçon manqué. Profitant de son installation dans le quartier, la fillette décide de faire croire à son nouveau groupe d'amis qu'elle est un garçon. Laure se transforme donc en Michaël, un gamin comme tous les autres enfants de son âge. Tandis que l'été bat son plein, Lisa, une fille du groupe, tombe amoureuse de Michaël, sans se douter qu'il n'est pas exactement ce qu'il prétend être. Au lieu de tout avouer à Lisa, Laure continue à lui faire croire qu'elle est réellement un garçon. Mais un jour, l'été touchera à sa fin et la rentrée sera là : Laure ne pourra plus faire semblant et devra révéler son secret à Lisa... »

Alors ce soir, nous serons à regarder Arté, une chaîne qui depuis quelques temps maintenant fait preuve de courage en programmant en première partie de soirée, nombre de films ou documentaires qui osent, qui nous parlent de nous, qui nous montre le monde où nous vivons, où nos enfants, petits enfants ne sont pas si cons que voudraient le faire croire Civitas, Copé ou autre boîte à odeur nauséabonde !

Ma colère ne vise pas que ces tristes individus mais aussi celles et ceux, qui à tout niveau ne disent rien.

Prêter une oreille complaisante au Médef ? Les cadeaux fiscaux aux entreprises ? Fragiliser toujours les plus faibles ? Expulser Roms et autre sans papiers ? Est-ce une façon de lutter contre le FN ? N’est-ce pas, au contraire, lui ouvrir un boulevard ? N’est-ce pas risquer d’avoir une météo « Marine ».

Les xénophobes de tous poils, racistes, sexistes, homophobes, ont particulièrement le vent en poupe, et la parole décomplexée.

Comment pourrais-je encore voter pour quelque candidat PS qui clairement ne condamnerait pas cette politique, ferait preuve d’un minimum de liberté de pensée ? Ne rêvons pas ce n’est pas en Ariège que l’on trouvera quelque courageux ou courageuse au PS.

Vont-ils, tous et toutes, continuer longtemps à vouloir contrôler les lectures. Quand commenceront-ils à bruler les livres sur la place publique.

Alors je conseille le livre (à partir de 3 ans) « Mes deux papas », Juliette Parachini-Deny et Marjorie Béal proposent un album jeunesse qui va à l’essentiel, expliquer que chacun peut avoir une origine ou un parcours différent."
"Un livre qui parle de l'homoparentalité avec simplicité et douceur parce que toutes les familles ne sont pas pareilles."

Comme une odeur puante sur la France!

Partager cet article

Repost 0
Jean Luc Jean Luc
commenter cet article

commentaires