Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En ce moment

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pris sur la page d'Olivier De Robert, conteur ariégeois.

Allez-y voir

24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 06:58

Le commentaire laissé par Antoine mérite une longue réponse, d’où ce billet.

En premier, merci Antoine, par tes commentaires, d’exposer tes idées et conceptions. Cela confirme l'utilité de ce blog. Cela prouve bien la nécessité de lieux de débats. Tu parles à juste titre de « Réflexion Citoyenne » mais faut-il rappeler sa disparition mystérieuse et en catimini, de la scène, ainsi que de son site internet. Décision prise comment ? Par qui ? Y-a-t-il eu une réflexion commune et partagée ? Nul ne le sait … pourtant c’était un lieu de débat. Il est vrai que la demande émergeait de sujets qui se révélaient par trop éloignés de la ligne du PS. A l’époque le contournement Sud de Toulouse (soutenu par le Conseil Général) ou aussi un débat sur la décroissance (pas assez porteur électoralement). Ce dernier a eu lieu et a bien rempli la salle de réunion.

Tous les débats, toutes les projections ont prouvé la forte demande des citoyens. Non, Antoine, nous ne sommes pas restés entre nous. Quand Marie Monique Robin vient pour la projection et le débat, elle fait venir plus largement que des convaincus, de l’entre-soi. Quand la conférence de Geneviève Azam (sur la dette, sujet pas très facile) fait salle comble, l’entre-soi serait vraiment très large. Et ainsi de suite, le débat sur Négawatt, sur le scénario « Afterres 2050 » bref … Il est vrai que les « cadres » connus du PS local ont souvent brillé par leur absence. Chaque fois ces débats, dans le cadre de « Café Citoyen » ou même avant son existence, faisaient surgir des propositions, des idées, des orientations possibles de la puissance publique locale. D'autres propositions que celles défendues par Calléja.

Mais le "Café Citoyen" n'est pas un outil électoral, on peut le dire politique car, formule galvaudée, il aborde les affaires de la "Cité", mais il n'est au service de personne.

Tu parles de contacts et discussions avec la population, dans tous les lieux qu’elle fréquente… je ne te contredirai pas sur ce point, mais pour cela, faudrait pas se montrer juste avant les élections… les lieux de débats et de rencontre faut savoir, faut avoir envie de les créer, de les animer. C’est ce non-travail qui est ressenti comme un manque.

Quant aux emplois ? Faire des promesses, des engagements sur ce sujet me parait risqué et un brin démagogique (suivez mon regard vers les promesses du Président de la République). Quels sont les pouvoirs d’une mairie de créer des emplois ? Et quand je parlais de « quels types d’emplois » loin de moi l’idée de les hiérarchiser mais … on peut réfléchir à ce que donne le village de marques de Nailloux ? Quel type d’emplois justement ?

Alors oui, Saverdun a besoin de changements, pas seulement pour remplacer les personnes. Non, faut changer la manière de procéder, faut un tout autre programme économique, culturel, social.

Quant aux alliés du PS ? Comme tu le dis si bien, ils restent dans le « même type que celui que l'on trouve dans une association dite politique » ; un accord entre soi.

Les derniers évènements concernant « la ferme des 1000 vaches » ou la défense des petits paysans sur les semences prouvent, s’il en était encore besoin que tout pouvoir, fut-il du PS, ne reconnaît que les rapports de force sur le terrain.

Voir les articles sur le FORUM ainsi que sur les semences

Il en sera de même sur les OGM, Notre Dame Des Landes, sujets nationaux certes mais par exemple « les épandages aériens de pesticides », nous étions concernés l’an dernier (secteur Saverdun-Le Vernet-Montaut), le ministère de l’Agriculture, fin Décembre, a publié leur autorisation ; une municipalité peut les interdire sur son territoire, chiche ? Engagement ?

Partager cet article

Repost 0
Jean Luc Jean Luc
commenter cet article

commentaires