Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En ce moment

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pris sur la page d'Olivier De Robert, conteur ariégeois.

Allez-y voir

21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 08:01

Un citoyen?

Légalement, à donner, par son bulletin de vote, son choix sur celles et ceux qui vont diriger-décider de affaires communes. Point barre …

D’où sans aucun doute cette abstention massive aux élections. Les municipales en sont encore un peu épargnées, on verra en Mars.

Mais les désirs sont tout autres. Et si nous nous sentons dépossédés de nos choix, c’est bien que nous en voulons plus, ou mieux.

Ainsi de la désignation des « têtes de liste ». Il est surprenant, qu’après avoir ouvert la voie, et de belle manière par des primaires, le PS, au niveau local surtout, revienne à des décisions fermées. Certes il y a primaire mais dans le cadre du Parti … pas d’ouverture aux citoyens. Certes la méthode choisie permet les petits arrangements entre amis. Ensuite « le désigné » est mandaté pour constituer une liste et un programme, les intéressé-e-s doivent donc valider « la tête de liste » pour être accepté-e-s.

Pendant les 6 années écoulées, il y a eu à Saverdun des débats citoyens, dans un cadre tout nouveau et totalement en dehors des partis … il en est ressorti des préoccupations citoyennes.

Ces 6 années, non mises à profit par les Partis, si les citoyens avaient participé à l’élaboration de propositions, auraient évité au bout du compte des promesses telles que :

«Pour ce qui est de l’économie, de l’emploi, Saverdun ? C’est la panne ! Où sont les emplois qu’on nous avait promis ? Il y a quelque chose à faire. Nous voulons, à objectif 2 025 que toutes les familles de Saverdun aient au moins un emploi sur le bassin de Saverdun. » Voir la Dépêche du 8 Janvier.

Oulala rapide calcul très approximatif : 4500 habitants, 2000 familles …1000 emplois créés sur Saverdun ? Des profs de lycée ? des ingénieurs ? des informaticiens ? en 10 ans ? ou alors des assistantes maternelles ? des jardiniers pour les espaces verts ? Du personnel à la maison de retraite ? Du personnel pour les restaurants ? Tout ce dont aurait besoin une ville-dortoir dont la plupart des habitants vont travailler à Pamiers ou à Toulouse !

Aucun de ces métiers n’est à mépriser ou négliger mais quand même, juste en vitesse, lesquels sont rémunérés au plus bas, souvent à temps partiel imposé, sous contrat précaire ?

Quel rôle peut jouer une municipalité dans la création d’emplois.

Tiens au fait, Denjean Granulats qui promettait lors de son installation en gravières, la création de 20 emplois ? Combien en 2014 ? Ben apparemment, il n’y en aurait que 3 de créations d’emplois !!!

Ma moquerie sur les créations de page facebook a attiré des réactions. Je suis clair, cette attitude concerne en général TOUT le personnel politique. Certains, certaines, qui ont même des attachés parlementaires, ont créé à la dernière campagne des pages …réactivées 6 ans après ; 6 ans sans avoir rien à dire.

L’exercice de la démocratie ne passe pas QUE par les nouvelles technologies, mais il passe AUSSI par ce chemin. Un site, un blog, ou mieux un forum, enrichis régulièrement, peuvent offrir la possibilité de faire vivre la ville. MAIS cet exercice ne peut pas se passer de rencontres réelles, de discussions ouvertes, de vive voix. Dommage pour cet exercice manqué ici, en Basse Ariège. Pour que les choses soient claires aussi, une équipe en place, de droite de surcroit, n’a pas du tout intérêt à cet exercice. Il n’y a qu’à voir, à Saverdun, l’absence de panneaux d’affichage de libre expression citoyenne, contrairement à ce qu’impose la loi depuis …. Gaston Deferre, c’est tout dire.

Quelques municipalités pratiquent régulièrement cet exercice pourtant. Faudra s’y pencher.

Je suis aussi interpellé sur le thème « Tu roules pour qui ? A critiquer la gauche, tu vas faire le jeu de Calléja ! » Vieille litanie, qui va toujours dans le même sens « si tu me critiques, c’est que tu es contre moi, tu fais donc le jeu des adversaires »,rengaine des Staliniens à l’époque, rengaine du PS actuellement. Rengaine qui masque un vide idéologique affolant. Croyez-vous que Calléja ait besoin de moi pour savoir exploiter les failles ?

L’exemple de la présidentielle est flagrant. On a voté pour chasser Sarko, on a récolte Valls et la politique libérale, inspirée par les patrons du Medef. Qui referait ce choix ?

Je n’ai aucune ambition électorale … je sais reconnaître mes faiblesses, mon âge (pas encore canonique mais qui pèse) et ma santé aléatoire.

N’empêche, si l’on veut que ça change, faut que tous les citoyens prennent part aux affaires de la Cité. Et ce qui m’inquiète c’est qu’en moins de 3 mois, on ait affaire à des idées prédigérées à avaler.

Partager cet article

Repost 0
Jean Luc Jean Luc
commenter cet article

commentaires

tartarin 24/11/2015 17:42

je suis surpris de lire un article que je viens de découvrir. trés bon d ailleurs et remplis de vérités. il y a bien longtemps que je ne crois plus en la politique umps et que je suis parti a l extreme 60 ans de fumisteries électoraliste ça me suffit

Antoine Avilez 24/01/2014 01:29

Je fait confiance aux gens pour pointer les promesses non tenus de notre maire et souhaiter un renouveau. L'expérience que nous avons mené de Réflexion Citoyenne et poursuivis par d'autres sous la forme de cafés citoyens, montrent que dans ce cadre nous restons dans un entre soi, formateur, riche d'échange, mais du même type que celui que l'on trouve dans une association dite politique. Par contre utiliser les années qui passent à discuter avec la population dans tous les lieux qu'elle fréquente est riche en enseignements, novateurs, déroutant, parfois dérangeant, mais qu'un groupe souhaitant se présenter à une élection saura valoriser. Analysons les chiffres : sur les 2000 ménages de Saverdun, combien sont des personnes de plus de 65 ans (800 personnes de plus de 65 ans à Saberdun) ? Sur ces ménages ayant des membres en âge de travailler, combien ont un emploi localement (je me garderais de faire une hiérarchie discriminante dans les emplois) ? En conclusion il faut avoir l'ambition de créer beaucoup d'emplois et donc prendre des contacts, accompagner les créations, les solliciter. Implication permanente et j'invite tout le monde à y participer, chacun en fonction de ses moyens.